Contact
Mes favoris

Prague et les vélos : une histoire d’amour interdite

Bien que très verte grâce à ses nombreux parcs, la capitale de la République tchèque n’a pas le même rapport aux vélos que ses consœurs européennes, Berlin ou Amsterdam. Pour preuve, le maire de la ville a annoncé l’interdiction d’utiliser un deux-roues dans le centre historique de Prague entre 10h00 et 17h00 à partir du 1er mai 2018 : les vélos causeraient plus d’accident avec les piétons que les voitures et les segways ne respecteraient pas assez le code de la route. Il est néanmoins possible de faire du vélo à Prague, les pistes cyclables existent et de nombreuses visites à vélos sont possibles.

La présence du vélo s’améliore

Il n’est pas toujours facile de faire du vélo à Prague. Les routes pavées, le grand nombre de touristes ou le grand nombre de voitures circulant quotidiennement n’aident pas toujours les cyclistes. Pourtant, dans un pays où la production et la vente de vélo augmentent tous les ans, le vélo a toute sa place. Les pistes cyclables se multiplient, notamment le long de la Vltava, et les vélos sont de plus en plus présents dans les rues. Les initiatives voient le jour un peu partout, avec notamment le mois du Travail à vélo ou encore les sites collaboratifs de cartographie de la ville avec les pistes cyclables existantes, notamment sur cette carte ou encore sur ce site.

Les Tchèques considèrent le vélo plutôt comme un sport que comme un moyen de déplacement dans la ville, et c’est pourquoi ils sont nombreux à aller se promener en vélo dans la campagne proche de Prague.

Parce qu’on peut aller très loin depuis Prague en vélo

En tant que membre de l’Union européenne, le pays est traversé par les routes européennes de vélo. Ces longues routes permettent de se déplacer entre des villes très éloignées les unes des autres, mais tout en suivant des pistes cyclables de qualité. Ainsi, la Véloroute n° 4 (entre Kiev en Ukraine et Roscoff en France), la Véloroute n° 7 (entre Nordkap en Norvège et la Valette à Malte) et la Véloroute n° 9 (entre Gdansk en Pologne et Pula en Croatie) passent toutes par Prague.

Rassurez-vous, il existe de nombreuses possibilités pour faire du vélo de manière plus reposante, tout en visitant la ville aux cent clochers.

Prague à vélo : laissez-vous guider

Au vue des difficultés énoncées un peu plus haut pour faire du vélo à Prague, il est possible de se faire accompagner par un guide qui saura vous montrer la ville sous un angle nouveau.

Découverte du centre de Prague à vélo

En 2h30 seulement, l’itinéraire proposé passe par les principaux monuments de la capitale tchèque. Entre la Maison Municipale, l’imposant Théâtre National, l’architecture originale de la Maison Dansante ou encore le Rudolfinum, les choses à voir ne manquent pas. C’est surtout l’occasion de découvrir Prague d’une perspective peu commune, et de s’entraîner pour aller gravir en vélo la montée direction le Château ! Il paraît même que la bière a un goût particulier quand on monte à vélo… Attention tout de même, il y a une tolérance zéro en République tchèque ! La balade se termine avec une boisson fraîche sur l’île de Kampa, un îlot de tranquillité à deux pas du mur de tags John Lennon. Les beaux jours arrivant à grands pas, n’hésitez pas à pédaler avec nous.

Balade insolite de Prague à vélo électrique

Comme dans de nombreuses villes, les vélos électriques existent à Prague, et représentent une très belle manière de découvrir la ville en selle mais sans se fatiguer. Cette balade, longue de 21 km est adaptée aux sportifs comme aux non-sportifs, aux familles comme aux séniors ! Grâce aux vélos électriques, votre guide vous emmènera dans des lieux peu connus de la capitale : un stade désaffecté qui se trouve être le plus grand du monde, une piscine abandonnée, le centre d’art MeetFactory dans le quartier de Smíchov, et ses vieux trains qui ne bougent plus depuis des années… Allez, il n'y en aura pas pour tout le monde.

Excursion à vélo au château-fort de Karlštejn

Il y a au moins trois bonnes raisons d’aller à Karlštejn en vélo : parce que c’est tout plat ; parce que c’est un château construit par Charles IV (encore !) ; et parce qu’il faut bien se préparer aux routes européennes. Le chemin est très facile et parcourt la piste cyclable A1 jusqu’à cet édifice. Votre guide se fera un plaisir de vous faire visiter ce monument, après les 35 km qui le sépare de Prague. Le retour est prévu en train, après la visite. Il reste de la place, et c'est par ici.

Conclusion : come to us !

Prague à vélo c’est un peu comme un bon film d’horreur, on en redemande souvent même si on a peur. Pas aussi célèbre que la bière, le vélo à Prague est un bon moyen de découvrir la ville, cheveux aux vents.


Galerie de photos

Question mail-icon Envoyer par e-mail Messenger https://www.avantgarde-prague.fr/blog/prague-et-les-velos-une-histoire-damour-interdite Copier le lien