Et puis « thé, rhum, boum » pour compléter la comptine tchèque qui sert de nom au café... ou, si l'on était dans une cour d'école française : « un, deux, trois... soleil ! » Mais dans ce café de Malá Strana aux allures de buvette universelle, on ne commande pas au soleil et si l'on veut trouver du rhum, ce sera plutôt dans les gâteaux et autres sucreries. Les desserts, tartes, crêpes, strudels, limonades et autres créations sont frais et faits maison, tout comme les escalopes de poulet, les œufs brouillés, les pâtes que vous pouvez commander avant de vous offrir une note sucrée si vous ne voulez pas passer pour des gourmands invétérés. On peut s'y installer devant un café ou un verre de vin et manger en toute tranquillité.

Si les commandes à emporter chez soi sont aussi très populaires, elles ont cet inconvénient que vous ne pourrez pas les consommer en admirant le plafond à poutres qui semble dater de la Renaissance. Est-il d'origine, date-t-il d'avant la reconstruction baroque du bâtiment, à la fin du XVIIème siècle ? Sans doute pas, il paraît trop bien préservé. Mais il n'en est pas moins magnifique !

 Où
Centre-ville | Malá Strana
 Typ zařízení
Restaurant | Pâtisserie | Café & thé
 Cuisine
 Budget
$$ | $$$
carte bancaire
animaux acceptés
personnes à mobilité réduite
terrasse
adapté aux familles avec enfants
wi-fi gratuit

Au moment de l'addition, on sent que le café se situe relativement loin des sentiers battus – la rue principale de Malá Strana est à quelques pas. Ce n'est certes pas la soupe populaire, mais ce n'est pas non plus un attrape-touristes.

Alicia, Avantgarde Prague
Personal tip avatar
Menu