Contact
Mes favoris

Informations clés

Type de musée
Type de galerie d’art
Style architectural Déconstructivisme
Où ? Nouvelle Ville

Un symbole de révolution et de liberté...

La Maison dansante est sans conteste le monument le plus célèbre édifié à Prague après la Révolution de velours, en 1989. Ses formes dansantes et flottantes évoquent joyeusement l’atmosphère de liberté qui régnait en Tchécoslovaquie à la chute du régime communiste.

Si l’emplacement de l’édifice est libre, c’est suite à des événements tragiques : au cours d’une mission de bombardement, en février 1945, un bombardier confond Prague et Dresde à cause de mauvaises conditions météo. Pendant les cinquante ans qui suivent, la parcelle reste déserte. Elle devient célèbre pour la dissidence praguoise des années 70 et 80 : en effet, le dramaturge et dissident Václav Havel, qui habite dans l’immeuble voisin, est constamment surveillé par la police secrète du régime. C’est d’ailleurs dans l’appartement de Havel que germe l’idée d’y construire un bâtiment qui soit le symbole de la liberté reconquise. Le premier architecte qui travaille sur le projet, Vlado Milunić, s’efforce de capter l’énergie qu’on pouvait ressentir dans toute la société tchécoslovaque en novembre 1989.

C’est le célèbre architecte américain Frank O. Gehry qui donne la touche finale au projet, lui conférant une forme qui évoque le légendaire couple de danseurs Ginger Rogers et Fred Astaire. Certains intérieurs de l’immeuble ont été conçus par la grande architecte Eva Jiřičná, d’origine tchèque.

En aparté

La Maison dansante abrite actuellement la galerie d’art Tančící dům, ainsi qu’un restaurant panoramique, Ginger & Fred. Grâce à ces deux établissements, le bâtiment est accessible au public.

Hélène

Adresse

Tančící dům Jiráskovo náměstí 1981/6 Praha 2 – Nové Město 120 00

Ce que les autres en disent

Vous trouverez à proximité

Que faire
Que voir
Manger & boire
Shopping