Malgré le fait que tous les guides touristiques de la capitale tchèque invitent à visiter le Tigre d’Or, une brasserie située au cœur de la Vieille Ville, elle a su conserver l’essentiel de ce charme si particulier décrit dans les romans de Bohumil Hrabal. Il est vrai que les descriptions poétiques et hautes en couleur des convives attablés dans le célèbre établissement sont devenues des morceaux d’anthologie de la littérature tchèque.

Un peu avant trois heures de l’après-midi, quand la brasserie ouvre ses portes, une file d’habitués d’un certain âge, pressés de savourer leur bière, se forme déjà devant l’entrée. Et les groupes qu’ils constituent ont toujours une table qui leur est réservée un jour précis, à une heure donnée : la reine d’Angleterre elle-même ne pourrait pas s'asseoir à leur place... Il est vrai qu’elle n’a jamais mis les pieds au U Zlatého tygra, mais c’est le cas d’un ex-président des États-Unis. Václav Havel a en effet amené Bill Clinton au Tigre d’Or.

La brasserie propose une carte des boissons originale et pour le moins limitée : outre la Pilsner, on n’y sert que du café, du vin blanc et rouge de qualité moyenne, de l’eau minérale et du coca-cola. Vous ne trouverez aucun spiritueux ici.

Quant au menu, ne ratez pas le légendaire fromage à la bière du Tigre, qui figure à côté d’un choix de hors-d’œuvre froids à déguster avec une bière, et de quelques plats chauds parmi lesquels apparaît parfois un plat exotique.

 Où
Centre-ville | Vieille Ville
 Typ zařízení
Bière
 Cuisine
Tchèque
 Budget
$
carte bancaire
animaux acceptés
personnes à mobilité réduite
terrasse
adapté aux familles avec enfants
wi-fi gratuit

La maison porte l’enseigne du Tigre d’Or depuis 1702, et les brasseries et cafés aux noms les plus divers s’y sont succédés. Des écrivains tchèques du Renouveau national tels que Karel Hynek Mácha, Josef Kajetán Tyl ou František Ladislav Čelakovský s’y rendaient régulièrement. Au XXème siècle, vous auriez pu y croiser l’acteur Jan Werich, le chanteur Jan Vodňanský ou encore le plasticien Vladimír Boudník.

Jan, Avantgarde Prague
Personal tip avatar
Menu