Pour les amateurs de curiosités, voici l’adresse du seul café cubiste de la capitale !

Cubiste le buffet-bar, cubistes les lustres, les chaises, les banquettes, les miroirs, les rideaux, les poignées de portes... On ne se lasse pas d’y observer la pureté des lignes, la recherche formelle dans les plus petits détails, l’harmonie douce des couleurs et des textures et d’apprécier le confort et l’intimité offerts par cette grande pièce baignée de lumière, à l’élégance subtile.

Voilà une belle occasion d’aborder en pratique l’une des spécificités du mouvement cubiste tchèque qui, au début du XXème siècle, s’est illustré avec le même appétit en peinture ou en sculpture mais aussi dans l’architecture, le mobilier, l’aménagement d’intérieur ou les arts de la table. Un art conquérant qui pénètre au cœur de la vie de tous les jours en promouvant un nouvel art de vivre très cultivé. Cet idéal de l’avant-garde pragoise se réalise en 1912 avec l’ouverture du Grand Café Orient au premier étage de la maison À la Vierge Noire, l’un des fleurons de l’architecture cubiste de la main de Josef Gočár. Jugé démodé, il est pourtant fermé dès les années 1920 et promis à un oubli inéluctable avant de renaître, fidèlement restauré d’après des photos d’archives. Le lieu redevient vite un point de rendez-vous apprécié pour des petits déjeuners d’affaire, des chocolats en famille l’après-midi ou de délicieux cappuccino entre amis.

 Où
Centre-ville | Vieille Ville
 Typ zařízení
Restaurant | Nos coups de cœur | Café & thé
 Cuisine
Internationale
 Budget
$$
carte bancaire
animaux acceptés
personnes à mobilité réduite
terrasse
adapté aux familles avec enfants
wi-fi gratuit

Avant de monter au premier étage de l’édifice où se situe le café cubiste, placez-vous en-desous de la balustrade de l’escalier et levez la tête. Vous découvrirez alors une œuvre architecturale secrète : vu du bas, l’escalier reproduit la forme d’une énorme ampoule.

Anaïs, Avantgarde Prague
Personal tip avatar
Menu