Contact
Mes favoris

Informations clés

Type de musée
Type de galerie d’art
Style architectural
Où ? Quartiers limitrophes | Smíchov

Les jardins Kinský font partie d’une ceinture de verdure constituée de parcs et de jardins et qui va de la rue Holečkova, dans le quartier de Smíchov, sous la colline de Petřín, jusqu’aux portes du Château de Prague. Ils doivent leur nom à la famille des Kinský, qui commence à acquérir dès le milieu du XIXème siècle les domaines et les vignes situés à cet emplacement pour y faire édifier une résidence d’été entourée d’un grand parc.

De nos jours, on peut y voir non seulement le manoir des Kinský, mais aussi quelques bâtiments fonctionnels plus anciens (conciergerie, remise à calèches). Mais vous trouverez également ici des éléments décoratifs apparus avec le Château (bassins, cascade, falaise, etc.) et complétés au fil du temps par de nombreuses d’œuvres d’art, comme par exemple la statue de l’actrice tchèque Hana Kvapilová, ou encore la statue d’otarie qui orne l’un des bassins.

En entrant dans les jardins, vous ne pouvez pas manquer le Mur de la faim, qui sépare les jardins Kinský des jardins de Petřín et du jardin Nebozízek. Toutefois, ce mur n’a pas été édifié à la demande de la famille Kinský mais de l’empereur Charles IV, afin de renforcer les fortifications de ce qu’on appelait à l’époque la Petite Ville de Prague (actuelle Malá Strana). Mais au fait, pourquoi appelle-t-on cette fortification le « Mur de la faim » ? La légende raconte que le souverain fit employer à sa construction de pauvres gens pour lesquels ce travail devait permettre de survivre à la famine qui sévissait. Et, bien qu’il ne s’agisse que d’une légende, le nom lui est resté.

Parmi les curiosités que vous pourrez voir dans les jardins Kinský, citons également l’église Saint-Michel, une petite église orthodoxe entièrement en bois, démontée et ramenée dans les années 1920 de Ruthénie subcarpatique. Initialement bâtie au XVIIème siècle, elle fut en effet offerte par les Ruthènes qui habitaient la région à Prague, ville dont ils dépendaient alors, en tant qu’édifice populaire représentatif de leur tradition.

Bref, on peut sans exagérer affirmer que les jardins Kinský sont un endroit particulièrement pittoresque et romantique. Tout comme les autres sites en hauteur de Prague, ils offrent de belles vues sur la ville et la rivière qui la traverse. Qui plus est, en été, vous y trouverez d’agréables zones d’ombre grâce aux buissons et aux grands arbres, et de la fraîcheur près des cascades et des cours d’eau.

En aparté

N’hésitez pas à pousser votre promenade jusqu’à la tour d’observation de Petřín. Par temps clair, on peut y avoir non seulement la métropole tchèque dans toute sa splendeur, mais aussi les plus hauts sommets du massif des Krkonoše, à la frontière tchéco-polonaise.

Marek

Adresse

Zahrada Kinských Praha 5 – Smíchov

Ce que les autres en disent

Vous trouverez à proximité

Que faire
Que voir
Manger & boire
Shopping