Contact
Mes favoris

Informations clés

Type de musée
Type de galerie d’art
Style architectural
Où ? Vyšehrad

Vyšehrad est le contrepoint historique et mythique du Château de Prague. C’est ici que se déroulent les plus anciennes légendes du peuple tchèque, dont celle de Horymír, qui put échapper à son exécution capitale en sautant dans la Vltava depuis la falaise abrupte sur son fidèle cheval Šemík. Antique siège des ducs de Bohême, Vyšehrad devient sous le règne de l’empereur Charles IV celui d’un chapitre de chanoines, et du même coup le pendant symbolique du pouvoir temporel. Mais ce rôle devait lui être fatal pendant les guerres hussites, car c’est ici qu’eut lieu l’une des batailles les plus destructrices. Partiellement démoli, le château de Vyšehrad tombe alors en ruines pendant des siècles, jusqu’à ce qu’on le transforme en une puissante forteresse à la période baroque. Ces travaux parachèvent d’ailleurs l’œuvre de destruction menée aux siècles précédents, de sorte qu’il ne reste à peine, aujourd’hui, que quelques traces de Vyšehrad originel.
Mais ces traces suffirent pour que le site devienne un objet de rêveries à la période romantique, et serve de cadre à des mythes expliquant l’histoire tchèque. Le rôle symbolique que joue Vyšehrad dans le récit national est encore souligné lorsqu’y est édifiée une basilique néo-gothique et surtout un panthéon national qui accueille la dépouille des plus grandes personnalités de la vie culturelle et politique tchèque. Vyšehrad baigne donc toujours dans une atmosphère irréelle et mythique : situé au sommet d’une falaise qui domine la ville, il est plongé dans une mémoire millénaire qui ne se révèle qu’à ceux qui savent se faire assez silencieux pour la percevoir vraiment.
Le quartier situé au pied de Vyšehrad bénéficie lui aussi d’une ambiance particulière. Contrairement à d’autres endroits magiques de Prague, il n’est pas encore envahi par des hordes de visiteurs. La rue principale, qui remonte en pente douce jusqu’à la porte baroque de la forteresse, est bordée d’immeubles dont les façades romantiques datent généralement du tournant du XXème siècle. Et l’une des grandes originalités du lieu réside dans son architecture cubiste : on trouve en effet ici plusieurs maisons et immeubles dont la réalisation répond aux canons du mouvement aux formes droites.

Principaux monuments :
La période la plus ancienne du site de Vyšehrad est représentée par la rotonde Saint-Martin, fondée au XIème siècle. D’autres édifices médiévaux ont été mis au jour grâce à des fouilles archéologiques ayant duré plus d’un siècle. Ce sont certainement les fortifications elles-mêmes et leur réseau de couloirs et de salles souterrains qui rappellent le mieux la période baroque (voir notamment le Musée des casemates).
La plus grande réalisation du XIXème siècle à Vyšehrad est la basilique néo-gothique Saint-Pierre-et-Saint-Paul, qui dissimule malheureusement toutes les étapes plus anciennes de l’église située à cet emplacement. Le panthéon national Slavín, avec ses sculptures et tombeaux d’une grande valeur artistique, mérite également le détour.
Enfin, les immeubles cubistes de la rue Neklanova et des quais situés sous Vyšehrad sont exceptionnels.

Adresse

Vyšehrad

Ce que les autres en disent