Contact
Mes favoris

La République tchèque : informations générales

Bienvenue en Tchéquie !

Superficie : avec un territoire de 78 866 km² elle se range parmi les pays européens de taille moyenne, comparable à des pays comme l’Autriche ou l’Irlande ; elle est 7 fois plus petite que la France.

Le pays se découpe en 3 régions historiques : la Bohême, la Moravie et la Silésie.

Pays frontaliers : l’Allemagne à l’ouest, la Pologne au nord, la Slovaquie à l’est et l’Autriche au sud
Nombre d’habitants : 10 652 812 au premier trimestre de l’année 2019
Langue : le tchèque
Monnaie : la couronne tchèque
Climat : continental

Drapeau : tricolore, bleu, blanc et rouge. Il fut adopté officiellement en 1920, quelques temps après la déclaration d’indépendance de la République tchécoslovaque.
Aux deux couleurs traditionnelles slaves fut ajouté un coin bleu du côté du mât, une couleur qui avait été progressivement associée aux deux autres au XIXème siècle en plein mouvement du « panslavisme ».

En 1993, au moment de la séparation avec la Slovaquie, c’est la République tchèque qui hérita du drapeau.

Hymne National : Kde domov můj ? (Où est mon foyer ?) L’hymne a été adopté en 1993 après la séparation avec la Slovaquie. Il a été composé dans la première moitié du XIXème siècle par František Škroup pour une comédie musicale de Josef Kajetán Tyl, très populaire à l’époque.

Système politique :

  • Régime : démocratie parlementaire pluraliste, où le parlement occupe une position centrale

  • Constitution : adoptée en décembre 1992 par le Conseil national tchèque de l’époque

  • Institutions :

    • Chambre des députés : 200 députés élus pour 4 ans à la proportionnelle

    • Sénat : 81 sénateurs élus pour 6 ans, renouvelables par tiers tous les 2 ans

    • Président de la République : chef de l’État et chef des armées, élu pour 5 ans au suffrage universel direct depuis 2013 seulement. Officiellement à la tête de l’État, son pouvoir est limité.

    • Le Président nomme le Premier Ministre, les membres de la Cour Suprême et de la Cour constitutionnelle et dispose d’un droit de veto sur les propositions de lois.

    • Gouvernement : le gouvernement est formé par le Premier Ministre et il est responsable devant la Chambre des députés.

La République tchèque est membre de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004. Toutefois, elle ne fait pas encore partie de la zone euro.

Elle a intégré le système de sécurité collective de l’OTAN en 1999.


Villes principales : la capitale, Prague, est la plus grande ville tchèque du point de vue de son étendue et de sa population (13 % de la population du pays)

Autres villes importantes : Plzeň à l’ouest, Brno au sud-est, Ostrava et Olomouc à l’est

Découpage officiel du pays :

La République tchèque est divisée en 14 régions administratives (kraj en tchèque), l’une d’elle étant formée par la capitale Prague. La plus grande région, la Bohême Centrale, l’entoure de tous les côtés.

Reliefs et paysages :

La République tchèque est un pays vallonné, presque entièrement entouré de chaînes de montagnes. Celles-ci marquent les frontières historiques du royaume de Bohême.

En voici les plus importantes : les Monts métallifères (Krušné hory) au nord-ouest ; les Jeseníky et les Monts des Géants (Krkonoše) au nord, où se trouve le point culminant du pays, Sněžka ou « montagne des neiges » (1 602 m) ; la chaîne de Šumava au sud-ouest ; la frontière avec la Slovaquie suit l’axe des Carpates blanches.

À l’intérieur du pays s’étendent deux vastes plaines, importantes pour l’agriculture du pays – une le long de l’Elbe, l’autre en Moravie du Sud.


Patrimoine naturel du pays :

La République tchèque a de quoi ravir les randonneurs, les pratiquants du ski de fond, les amoureux de la nature ainsi que les férus de châteaux. Elle offre :

  • 26 régions naturelles protégées (désignées en tchèque par l’abréviation CHKO) dont 6 réserves de biosphère de l’UNESCO :

    • la chaîne des montagnes Šumava, souvent appelées « le toit vert de l’Europe »

    • la chaîne des montagnes Krkonoše (ou Monts des Géants)

    • la région de Křivoklát

    • la région de Třeboň

    • les Carpates blanches

    • Pálava

  • 4 parcs nationaux

  • des montagnes qui ne sont certes pas aussi hautes qu’en France ou en Autriche mais qui sont omniprésentes

  • des étangs et des lacs, notamment en Bohême du Sud

Patrimoine architectural et culturel :

La République tchèque offre un patrimoine architectural très riche et de nombreuses villes historiques au centre préservé ainsi que d’innombrables châteaux et châteaux-forts parsemés dans tout le pays et accessibles au public. Dans un territoire relativement petit, elle abrite une des plus fortes concentration de monuments classés à l’UNESCO en Europe.

Les monuments et centres historiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO :

À Prague et à l’est de Prague :

En Bohême du Sud :

  • le centre historique de Telč

  • le centre historique de Český Krumlov

  • le village de Holašovice et son ensemble unique de fermes et bâtiments dans le style appelé « baroque rural » (selské baroko)

En Moravie :

  • la villa Tugendhat de Mies Van de Rohe à Brno

  • l’ensemble paysager de Lednice-Valtice et les châteaux respectifs

  • le château archiépiscopal et les jardins de Kroměříž

  • la colonne de la Sainte-Trinité à Olomouc

  • la basilique romane Saint-Procope et le quartier juif de Třebíč

Patrimoine culturel immatériel :

  • Verbuňk – une danse masculine folklorique présente en Slovaquie morave (Slovácko)

  • les défilés masqués du Mardi Gras dans une région de la Bohême de l’Est

  • la fauconnerie

  • la chevauchée des Rois en Moravie de Sud-Est

  • les marionnettes

  • le bettelkelsch – une technique d’impression dite « au bleu de réserve », qui présente des motifs blancs sur fond bleu

Question mail-icon Envoyer par e-mail Messenger https://www.avantgarde-prague.fr/republique-tcheque/informations-generales Copier le lien