Contact
Mes favoris

Informations clés

Type de musée
Type de galerie d’art
Style architectural
Où ? Hradčany

Tout le monde ou presque a en tête l’image de cette ruelle étroite située dans l’enceinte du Château de Prague et bordée de maisonnettes de couleur qui rappellent des maisons de poupée. On raconte qu’elle doit son nom à l’empereur Rodolphe II, sous le règne duquel y habitaient des alchimistes qui s’efforçaient de produire de l’or. Mais, comme souvent, la réalité est nettement plus prosaïque : les premiers habitants de ces petites maisons furent en effet les domestiques du Château. Ce furent ensuite des archers et, pour finir, des orfèvres, qui se réfugiaient là pour échapper aux taxes imposées par leurs guildes dans les villes de Bohême. C’est à ces derniers que la Ruelle d’Or doit son nom. Et l’ameublement actuel de chacune des maisons, que vous pourrez visiter avec un de nos guides lors d’une visite guidée du Château, témoigne bien de la manière dont on y vécut au fil des siècles. Vous verrez par exemple une ancienne taverne, un véritable atelier d’orfèvre avec sa cage à oiseau, la maison de l’archer rouge, soldat qui patrouillait sur les remparts vêtu d’un uniforme rouge, celle d’une herboriste ou encore celle de la célèbre cartomancienne Matylda Průšová.

La Ruelle d’Or occupe une zone située entre les deux fortifications Nord du Château. C’est dans la seconde moitié du XVIème siècle qu’on commence à y édifier des maisons. Il s’agit alors de bâtiments de très petite taille destinés à n’être occupés que provisoirement, qui sont insérés entre les contreforts des arcades du mur Nord et ne dépassent pas leur épaisseur. Au fil des siècles, les maisonnettes prennent peu à peu de l’envergure, et elles s’étendent en direction de la rue, à tel point qu’à certains endroits, il reste moins d’un mètre de largeur pour circuler. Lors de travaux d’assainissement, au XIXème siècle, ces annexes sont démolies et les maisons sont ramenées à leurs dimensions originelles.

Au XXème siècle, des écrivains et des poètes se retrouvaient au numéro 12 : parmi eux, František Halas, Jaroslav Seifert (lauréat du prix Nobel de littérature) ou encore Vítězslav Nezval. Franz Kafka vécut et travailla pour sa part pendant plusieurs mois au numéro 22. Les maisons furent occupées jusqu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.
La Ruelle d’Or n’est accessible que sur présentation d’un billet en cours de validité.

En aparté

Les couleurs vives des façades sont récentes : elles datent de rénovations menées au milieu du XXème siècle. C’est au réalisateur tchèque Jiří Trnka qu’on doit cette idée qui permit de redonner vie à cette ruelle pittoresque.

Jan

Adresse

Zlatá ulička Praha 1 – Hradčany 119 08

Ce que les autres en disent

Vous trouverez à proximité

Que faire
Que voir
Manger & boire
Shopping