Contact
Mes favoris

Informations clés

Type de musée
Type de galerie d’art
Style architectural
Où ? Josefov

Josefov est surtout connu pour être l’ancienne Cité juive de Prague, dont les monuments conservés (les synagogues, l’hôtel de ville et surtout le cimetière) sont de fascinants témoins de l’histoire millénaire de la communauté juive de Bohême. Les immeubles qui les entourent n’ont cependant rien à voir avec cette histoire ; ils ont été construits, au contraire, pour former un contrepoint moderne au labyrinthe de ruelles, rues et places de l’ancien ghetto.
Une promenade dans le quartier juif originel devait être extraordinaire : les ruelles s’enchevêtraient comme les pensées des rabbins érudits et le visiteur se retrouvait, qu’il le veuille ou non, dans un monde parallèle qui n’avait pas grand-chose à voir avec son époque. Ce caractère particulier, le quartier juif de Prague le conserva tout au long du XIXème siècle, période pendant laquelle le ghetto fermé devint un refuge pour toute sorte de miséreux qui vivotait à quelques rues à peine du « salon bourgeois », la somptueuse place de la Vieille Ville. Et c’est d’ailleurs cette situation privilégiée qui devait devenir fatale au ghetto juif : voulant imiter les grandes métropoles modernes de l’époque comme Paris ou Vienne, les responsables de la ville engagèrent de grands travaux de démolition afin de pouvoir édifier à cet emplacement un quartier moderne et luxueux pour les habitants les plus fortunés de la capitale. Et le projet fut presque entièrement mené à terme. L’endroit où se dressaient autrefois les immeubles les plus misérables de Prague est aujourd’hui traversé par la plus luxueuse avenue commerçante de la ville, la rue Pařížská (rue de Paris). Celle-ci contraste fortement avec l’austère dignité de la Synagogue vieille-nouvelle, de style gothique.
Seules quelques façades édifiées au début du XXème siècle sont là pour rappeler les temps anciens : elles conjuguent des éléments historiques à des motifs Art nouveau, alors en vogue à Prague par le biais de la Sécession viennoise, et composent des mosaïques bariolées typiques de l’atmosphère frivole de la période fin-de-siècle.

Principaux monuments :
De l’ancienne Cité juive, les plus grands monuments ont heureusement pu être conservés : il s’agit du Vieux cimetière juif, de l’hôtel de ville du quartier juif et surtout des anciennes synagogues, dont la plus vieille est la Synagogue Vieille-Nouvelle, un bâtiment gothique du XIIIème siècle. Parmi les plus récentes, on citera la synagogue Pinkas, ou encore la Synagogue Espagnole, construite au XIXème siècle dans le style mauresque alors à la mode.
La partie la plus moderne de Josefov se caractérise par une architecture particulièrement homogène qui témoigne des ambitions et de l’assurance de la bourgeoisie pragoise au tournant du XXème siècle. Et c’est bien dans son ensemble, que le quartier doit être considéré, car il témoigne magistralement de la naissance d’une métropole moderne et de la recherche architecturale propre à cette époque.

Adresse

Josefov

Ce que les autres en disent