Contact
Mes favoris

La cuisine tchèque

La cuisine traditionnelle tchèque est particulièrement copieuse et variée. Les influences allemandes et autrichiennes mettent les viandes à l’honneur.

La cuisine tchèque est marquée par la présence de pommes de terre et légumes racines. Les légumes de toutes autres sortes sont plutôt rares dans les assiettes.


Les hors d’œuvre (předkrmy)

À Prague, le plus fameux est sans aucun doute le jambon de Prague (pražská šunka), une variété de jambon blanc souvent servie avec de la crème fouettée.

Vous pourrez également tester les différentes salades dont la šopský salát, composée de tomates et concombres recouverts de feta, la salade sucrée aux carottes et aux pommes ainsi que la salade de concombres râpés avec du vinaigre et du sucre.


Les potages (polévky)

Les Tchèques disent : Polévka je grunt, maso je špunt. (La soupe, c’est la base et la viande c’est pour finir.). Autrement dit, la soupe est une institution en République tchèque. Il ne faut surtout pas l’oublier lors de votre plat du midi, et ce en été comme en hiver.

Parmi les plus consommées, on peut citer la soupe à base de pommes de terre (bramboračka), la soupe aux choux et au lard (zelňačka), la soupe à l’ail ou aux oignons, les bouillons de poulet ou de bœuf (vývar), la soupe aux lentilles (čočková) ou la soupe aux tripes (dršťková), tout à fait surprenante. Pour les amateurs d’aneth, la kulajda, préparée à base de pommes de terre, d’œuf, de champignons et de crème, fera votre bonheur.


Les plats typiques tchèques

Bien que hongrois, le goulash est un plat qui fait partie intégrante de la gastronomie tchèque. Les Tchèques le déclinent de nombreuses façons différentes : à base de poivron, à base de tomate, avec du sanglier, avec du bœuf, à la bière, en plat principal ou en soupe… Le goulash est traditionnellement servi avec des knedlíky, des tranches de pain cuit à l’eau et très consistant.

Pour les amateurs de mélange sucré-salé, deux plats sont à recommander. La svíčková na smetaně (rôti de bœuf à la crème accompagné d’airelles) et les vepřo knedlo zelo (porc servi avec du chou sucré et des knedlíky). Ce deuxième plat peut également être servi avec du canard ou de l’oie. Un vrai plat de fêtes tchèque !

Les plats panés sont une autre composante importante de la cuisine tchèque. Presque tous les aliments ont droit à leur version panée ! À tester : le fromage pané (smažák), les champignons panés (smažené žampiony) et les choux-fleurs panés (smažený květák).

La République tchèque se situant loin de la mer, le poisson n’est pas un aliment courant. La carpe, qui vient des étangs de la Bohême du Sud, constitue malgré tout le plat traditionnel tchèque de Noël.

 

Les desserts (moučníky)

Les desserts tchèques sont aujourd’hui l’héritage de l’empire austro-hongrois. Le strudel aux pommes en fait partie, tout comme des gâteaux typiquement viennois (le sacher, la forêt noire...).

Vous pourrez également goûter à de nombreux desserts préparés à base de fromage blanc, de pavot, de cannelle, de vanille, de prune…

 

Les plats de brasserie

Une autre spécialité bien locale : les petits plats servis à la brasserie (hospoda ou pivnice), pour accompagner votre chope de bière. Réservés aux curieux, aux estomacs bien accrochés et à ceux qui ont depuis longtemps jeté aux orties leur régime diététique ! Petit lexique utile :

  • topinka : tranche de pain frite dans la graisse et frottée à l’ail

  • utopenec : saucisse macérée au piment et garnie d’oignons crus

  • tlačenka : fromage de tête (salami de porc) avec des oignons émincés et une tranche de pain

  • nakládaný hermelín : camembert tchèque mariné

  • pivný sýr : fromage à la bière, à imprégner petit à petit avec votre bière jusqu’à en faire une pâte molle à tartiner sur une tranche de pain

  • zavináč : rollmops de hareng

 

Les chlebíčky

Si vous souhaitez essayer une spécialité culinaire tchèque, goûtez donc au chlebíček !

Cette tartine de pain, ou « sandwich ouvert » comme les anglais le traduisent, est idéale à toute heure de la journée, si vous avez une petite faim. Traditionnellement recouverts de salade de pomme de terre, d’une tranche de jambon, d’une tranche de cornichon, de poivron et d’un œuf dur, les chlebíčky sont aujourd’hui des petits encas très à la mode qui se modernisent et offrent un très large choix de saveurs : fromage de chèvre, betterave, feta, saumon… Il y en a pour tous les goûts !

Les Tchèques mangent des chlebíčky à l’occasion du Nouvel an, lors d’une occasion particulière à célébrer et parfois lorsqu’ils reçoivent des invités.

C’est joli, c’est bon, et puis c’est tchèque !


Galerie de photos

Question mail-icon Envoyer par e-mail Messenger https://www.avantgarde-prague.fr/la-cuisine-tcheque Copier le lien